Notre contact center est actuellement saturé d’appels. Par conséquent, le temps d’attente peut être plus long qu’habituellement.
Nous nous excusons pour ce désagrément. Une réponse à de nombreuses questions est disponible ici. Merci pour votre compréhension.

Brabant Wallon

Choix de région

« Loin des yeux, près du cœur »

Le grand rassemblement en ligne organisé conjointement par la FGTB, le PS et Solidaris le 1er mai à 11h. 

Paul Magnette, Président du PS, Jean-Pascal Labille le Secrétaire général de Solidaris et Robert Vertenueil, Président de la FGTB invitent leurs militants et affiliés à participer au grand rassemblement solidaire - en ligne - le 1er mai à 11h. L’accès se fera via les sites web et les pages Facebook des trois organisations, et via Youtube. 

Le 1er Mai est le jour des travailleurs. En ce printemps 2020, l’urgence est sanitaire. Nous sommes tous derrière les travailleurs de première ligne qui soignent les malades, prennent soin des plus fragiles ou rendent des services indispensables à la collectivité. Nous nous battons aussi pour sauver les emplois et préserver le pouvoir d’achat de ceux qui ne peuvent pas travailler.
Le 1er Mai 2020 sera doublement exceptionnel : d'abord parce qu'il s'agira d'un 1er Mai confiné et donc digital. Ensuite parce qu'il sera organisé de manière conjointe par l'Action commune socialiste.
La FGTB, le Parti Socialiste et Solidaris s’unissent pour permettre à tous leurs affiliés de participer ensemble à un grand événement solidaire dénommé « Loin des yeux, près du cœur ». Tablettes, ordinateurs et téléphones vont chauffer pour abolir les distances imposées par le confinement.
À travers les discours, les interviews et les vidéos, la famille socialiste réunie délivrera un message de solidarité.  L'occasion de rappeler tous les combats menés par les travailleurs pour conquérir des droits et construire la sécurité sociale. Mais aussi de faire connaître ses principales revendications pour "l'après coronavirus".

Le 1er mai sera le moment de poser ensemble les bases d’un monde qui, demain, devra être plus juste, plus solidaire et plus durable. La crise du coronavirus a mis en lumière les failles du système économique actuel. Elle démontre tristement la justesse des combats menés par notre famille. Et la nécessité de les continuer. Nous devons tirer les leçons de ce qui se passe aujourd’hui et faire évoluer nos modes de consommation, de production et de travail. 
Le début du direct sur Facebook et Youtube est fixé à 11h. Peu avant 11h, les militant(e)s se connecteront par milliers pour faire de ce 1er Mai très inhabituel un grand moment de solidarité et de mobilisation sociale. Il suffit pour cela de se rendre sur les sites web et les pages Facebook de la FGTB, du PS ou de Solidaris. Des liens directs seront proposés sur la page d’accueil des 3 organisations. 
 
Pour les responsables du PS, de Solidaris et de la FGTB, ce 1er Mai revêt une importance particulière.  
Pour Paul Magnette, Président du PS : « Le virus nous oblige à rester confinés. Mais il n’empêchera pas la famille socialiste de se réunir – via Internet - le 1er mai. L’urgence est bien sûr à la gestion de la crise sanitaire et de ses terribles conséquences humaines. Mais nous devons aussi penser à demain. Il faudra en tirer toutes les leçons afin de rendre notre société plus forte, plus solidaire et plus durable. Nous devrons aussi rendre justice à tous celles et ceux sans qui nous ne pourrions - littéralement - pas faire face au quotidien. Celles et ceux à qui on demande tant et dont le travail n’est pas toujours reconnu à sa juste valeur. Enfin, nous devrons empêcher ceux qui ont intérêt à ce que rien ne change de gagner cette bataille pour demain ». 

Pour Jean-Pascal Labille, Secrétaire général de Solidaris : « Ce 1er mai prouve, de façon brutale et douloureuse, que nous n’avons d’autre choix que de rompre avec ce monde qui,  asséchant la planète, affaiblissant les services publics et renforçant les inégalités sociales, a aussi fragilisé notre système de santé, en faisant du budget de la Sécurité sociale une  variable d'ajustement budgétaire. C'est inadmissible. Nous devons faire valoir avec force et conviction la prépondérance d’un État social. C'est la seule réponse adéquate à la faillite du système néolibéral. C'est la seule garantie d'offrir à toutes et tous l’espérance d’une vie digne ».

Pour Robert Vertenueil, Président de la FGTB :  « Le 1er mai a toujours été un moment où le monde du travail revendiquait de nouveaux droits sociaux. Ce 1er mai doit constituer une étape majeure vers la définition d‘un monde économiquement et socialement plus juste. Confinés, mais toujours engagés. Ensemble, nous souhaitons poser les bases d’un monde socialement plus juste. Nous avons payé pendant plus d’une décennie le prix de la crise financière de 2008 au travers de réformes socialement injustes emmenées par la droite et le capital. Nous devons tout mettre en œuvre pour que la prochaine décennie soit guidée par des réformes socialement justes menées par les progressistes de ce pays ».
Les journalistes sont invités à suivre toutes les interventions via les différents canaux proposés.
 
Plus d’infos :
Nicolas Deprets : 0491 52 22 77

Frédéric Masquelin : 0475 35 35 35 
Tineke Sonck : 0473 96 73 51 

Bruno Deblander : 0475 80 21 28
 
NB : ce communiqué concerne l’Action Commune du 1er mai. D’autres événements spécifiques à chaque organisation sont mis en place à destination de leurs militants et affiliés.