Solidaris estime important de vous rappeler que, même en période de crise, nous ne vous demandons jamais d’information financière par téléphone. Ne communiquez donc jamais votre code bancaire à un tiers.

Brabant Wallon

Choix de région

Stress au travail : vers qui se tourner ?

​Dans le cadre de cette enquête, la majorité des personnes interrogées reconnaissent que la source du stress au travail est sociétale et déplorent le manque de solutions collectives pour la gestion du stress. En d’autres termes, ce n’est pas que le travailleur stressé qu’il faut soigner , c’est le travail lui-même !

Dans l’attente d’une prise en charge collective de la gestion du stress, il est néanmoins primordial d’exprimer son stress, de mettre des mots sur les tensions vécues, de faire partager sa souffrance. Ne restez pas seul(e). Des personnes peuvent vous aider, au sein de votre entreprise ou à l’extérieur.

La loi sur le bien-être au travail

Depuis la loi du 4 août 1996 sur le bien-être au travail, la notion de stress au travail est prise en compte. De plus, la loi du bien-être de 1996 assortie de la CCT 71 de 1999 impose aux employeurs de procéder à un diagnostic et de mettre en place un plan de prévention de la charge psychosociale au travail.
La gestion du stress au travail - et par extension du bien-être – est une des attributions du Comité de protection et prévention au travail (CPPT) ou par défaut directement du responsable d’entreprise.
Plus d’infos sur www.sesentirbienautravail.be et www.wallonie.be/antistress

Qui contacter dans votre organisation ou dans votre entourage ?

• Les proches, l’entourage : parler avec vos proches est important. Mais attention, ils ne sont pas des psys, des thérapeutes ou des soigneurs.
• Le médecin généraliste : le médecin de famille est quelqu’un de proche, qui vous connaît bien. N’hésitez pas à lui confier vos problèmes de stress.
• Un psy, ce n’est pas pour les fous… : n’hésitez pas à consulter un psy qui vous aidera à y voir clair.

Remboursement des consultations psychologiques : les affiliés de Solidaris - Mutualité Socialiste ayant un DMG en cours de validité peuvent bénéficier de l'avantage "Consultations psychologiques" de la mutualité. Plus d'infos sur cet avantage

Votre responsable directe et/ou le Directeur des ressources humaines : il est possible que les causes générant votre stress soient généralisées et puissent faire l’objet d’une intervention globale.
• Votre délégué syndical : le responsable syndical peut faire rapport au Comité de Protection et de Prévention au Travail qui peut agir en fonction de l’ampleur du problème.
• La personne de confiance : la personne de confiance vous écoutera en toute confidentialité. Elle vous conseillera et recherchera avec vous une solution. Vous trouverez son nom dans le règlement de travail. Renseignez-vous également auprès du médecin du travail, d’un délégué syndical, du service du personnel ou du service social de votre organisation.
• Le conseiller en prévention : il s’agit d’un expert qui conseille l’employeur et les travailleurs afin de prévenir les risques psychosociaux liés au travail. Il vous écoutera en toute confidentialité et est tenu au secret professionnel.
• Le médecin du travail : il est chargé de veiller à la santé des travailleurs. Il vous aide et vous informe en cas de souci.
• L’inspection du travail : la mission de l’inspection du travail est de conseiller les entreprises en matière de bien-être et de contrôler l’application de la réglementation. Elle intervient après le conseiller en prévention et peut obliger l’employeur à prendre des mesures. Les adresses des directions régionales du contrôle du bien-être au travail sont sur : www.emploi.belgique.be.

Autres pistes utiles :

• Les cliniques du stress
La clinique du stress de Bruxelles - ULB • Téléphone : 02/477.27.76
La clinique du travail et du stress de Liège • Téléphone : 0486/135 300
• Se changer les idées : des activités de détente et de bien-être sont organisées par la Mutualité Socialiste-Solidaris et son réseau associatif. Renseignez-vous auprès de votre mutualité.
• Besoin d’aide au quotidien : les Centrales de services à domicile (CSD) proposent une série de services qui vont de l’aide-ménagère à la garde d’enfants malades, en passant par les repas chauds, l’aide administrative, les soins infirmiers, etc. Dans bien des cas, ces aides peuvent vous être utiles, ne fut-ce que pour vous reposer pendant une courte période. Infos : www.fcsd.be
• Faites appel à un groupe d’entraide : un groupe d’entraide est une association de personnes ayant des problèmes similaires et qui, par l’écoute, le soutien, le partage et l’action, tentent d’y remédier ou de mieux « vivre avec ». Infos : www.groupes-entraide.be.
Idées suicidaires : des centres d’accueil en Wallonie sont ouverts aux personnes suicidaires, à leur entourage ainsi qu’aux personnes vivant un deuil après suicide. Un numéro de téléphone unique : 081/777 150. Un rendez-vous sera rapidement fixé. Infos : Un pass dans l’impasse - Centre de prévention du suicide et d'accompagnement - réseau Solidaris. 

Voir aussi