Solidaris estime important de vous rappeler que, même en période de crise, nous ne vous demandons jamais d’information financière par téléphone. Ne communiquez donc jamais votre code bancaire à un tiers.

Brabant Wallon

Choix de région

Jeune au pair à l'étranger

Le jeune qui souhaite partir comme jeune au pair à l'étranger, pour apprendre à connaître un pays, tout en étant accueilli dans une famille doit être attentif à toute une série d'éléments avant son départ.

Le jeune a la possibilité de partir dans un certain nombre de pays en Europe ou en dehors de l'Europe. Cependant, avant de faire un choix de pays définitif, il vaut mieux se renseigner auprès de l'ambassade du pays sur lequel un intérêt est porté car chaque pays étranger applique sa propre législation relative au travail qui peut varier fortement d'un pays à l'autre.

Pour pouvoir partir à l'étranger, le jeune doit remplir certaines conditions. Il peut se renseigner sur ces conditions et trouver des adresses de famille à l'étranger auprès des agences de placement.
 
Avant de partir, il est important de faire certaines démarches en matière d'allocations familiales, de chômage et ainsi qu'auprès de sa mutuelle. 

Enfin un fois sur place, le jeune au pair a tout intérêt à établir un accord écrit avec la famille d'accueil à l'étranger pour déterminer les conditions de séjour, la description des tâches, le montant de l'indemnité et les différents arrangements.

​Le jeune qui veut partir à l'étranger comme jeune au pair dans une famille d'accueil doit satisfaire à un certain nombre de conditions. Les conditions varient quelque peu d'un pays à l'autre.

Pour les pays européens, le Conseil de l'Europe a conclu, en 1969, un accord européen sur le placement au pair. Cet accord a pour but de fixer les conditions pour être jeune au pair.

Ces conditions sont notamment pour le jeune :  
 
avoir au moins 17 ans et au plus 30 ans (des dérogations peuvent être obtenues par l'autorité compétente du pays d'accueil en ce qui concerne la limite d'âge supérieure),

avoir un certificat médical établi depuis moins de 3 mois.

Autres conditions de l'accord :

durée du placement : 1 an,  avec prolongation possible pour un maximum de 2 ans,

établissement d'un accord écrit et détaillé entre les parties,

possibilité de suivre des cours de langue dans le pays étranger,

paiement au jeune d'une somme d'argent à titre d'argent de poche.

D'autres conditions complémentaires existent dans l'accord européen sur le placement au pair. Pour prendre connaissance des articles, nous vous recommandons de consulter le site du Conseil de l'Europe.

Le jeune et sa famille peuvent également se renseigner pour obtenir de l'aide dans la recherche d'une famille d'accueil.

Il doit aussi être attentif aux démarches à faire vis-à-vis de la mutualité, des allocations familiales et du chomage.