Vous êtes nombreux à tenter de nous joindre par téléphone et par email ce qui engendre un temps d’attente plus long. Nous nous excusons pour les désagréments occasionnés et mettons tout en œuvre pour résoudre cette situation et vous garantir le meilleur service. Votre guichet en ligne e-mut et l’application Solidaris restent disponibles.

Centre, Charleroi et Soignies

Choix de région

Un élève sur trois concerné par le harcèlement

A​ Soignies, l’initiative SOPHIA a vu le jour pour prévenir, soutenir et former à cette problématique. Le phénomène de harcèlement ne fait que s’amplifier, notamment à cause des réseaux sociaux. C’est pour cette raison que le Centre de Planning Familial des Femmes Prévoyantes Socialistes de Soignies, avec le soutien du Plan de Cohésion Sociale de la ville, a créé SOPHIA, un programme qui travaille sur la prévention, le soutien et la formation. 



D’après une étude l’UCL-FWB réalisée auprès de 6.000 élèves, 1 élève sur 3 est concerné par le harcèlement durant sa scolarité tandis qu’1 sur 6 (17%) est victime de harcèlement. Le phénomène évolue, notamment en raison des moyens de communication (réseaux sociaux), avec de graves conséquences pour les victimes (décrochage scolaire, isolement social…). 

Le Centre de Planning Familial des Femmes Prévoyantes Socialistes de Soignies, avec le soutien du Plan de Cohésion Sociale de la ville, a décidé d’agir et a créé, en septembre dernier,  SOPHIA (Soutien Orientation Prévention Harcèlement Intimidation Agression), un programme d’aide. « Avant de lancer SOPHIA, nous avons constaté qu’il n’existait, dans notre province, aucun service spécialisé accessible au public comme aux professionnels. Quelques initiatives de prévention ou de formation ont été mises en place localement mais un lieu de référence auquel enfants, ados, parents et professionnels peuvent s’adresser restait à créer. Par ailleurs, de nombreuses équipes éducatives nous ont fait la demande d’être formées et accompagnées face à cette problématique », explique David Plisnier, responsable du CPF Soignies, coordinateur du projet SOPHIA.

Expertises étrangères

Après avoir synthétisé toute une série d’expertises et de méthodes existantes, venant notamment de France, du Québec, de Finlande et de Suède, le projet a pu être mis sur pied. Il vient tout juste de voir le jour. « SOPHIA a 3 axes de travail : la prévention (via le programme SOPHIA, le soutien (par le Service SOPHIA) et la formation (via Formations SOPHIA ) », poursuit David Plisnier. 

Pour ce qui est du volet prévention, il concerne un ensemble d’animations pour les enfants de 6 à 18 ans, au sein des écoles. Dès la première primaire, par exemple, le travail consiste à valoriser l’empathie et le « vivre ensemble ». Dès la 5ème année, il est important d’expliquer les mécanismes et les rôles de chacun dans les phénomènes de harcèlement tandis qu’en secondaire, une attention particulière est accordée au cyber-harcèlement, aux réseaux sociaux mais aussi à l’exposition de soi sur les réseaux. 

« Du côté du soutien, le Service SOPHIA entend proposer un soutien neutre, confidentiel, indépendant et individualisé, avec un accompagnement psycho-socio-éducatif pour chaque situation », note encore le coordinateur.  Enfin, en ce qui concerne la formation, Formation SOPHIA proposera prochainement aux enseignants et professionnels des jeunes 2 journées (ou 4 demi-journées) construites autour de 4 volets : le harcèlement en milieu scolaire, le cyber harcèlement, la prévention et la gestion des situations de harcèlement.


Laurence BRIQUET - SudPresse - 

 

Pour plus d’infos :

  • Sophia Harcèlement  - page facebook​
  • CPF des FPS du Centre, Charleroi et Soignies, Rempart du Vieux Cimetière, 15 ; 7060 Soignies. Tél. : 067/220.335