Solidaris estime important de vous rappeler que, même en période de crise, nous ne vous demandons jamais d’information financière par téléphone. Ne communiquez donc jamais votre code bancaire à un tiers.

Centre, Charleroi et Soignies

Choix de région

Terrain sur lequel l’habitation est construite

Le terrain de construction peut, lui aussi, être à l'origine d’émissions polluantes telles que le radon. Le radon est un gaz radioactif qui se libère comme produit de décomposition de l'uranium et du radium, deux matières présentes dans le sous-sol pierreux.

À l'extérieur, le radon se dissipe rapidement et ne représente dès lors aucun danger. Lorsque le radon pénètre dans le bâtiment par le sol, on peut enregistrer à l'intérieur de fortes concentrations qui sont, elles, nocives.

Le radon n'est pas présent partout de manière uniforme. Il est plus présent en Wallonie, à cause du sous-sol pierreux, qu’en Flandre, où une quantité trop élevée de radon à l'intérieur des habitations est plutôt rare.

Risques pour la santé

Les particules de radon présentes à l'intérieur en concentrations élevées sont inspirées et occasionnent un risque accru de cancer du poumon. Ce risque augmente si vous fumez. Le tabagisme et le radon augmentent tous les deux le risque de cancer du poumon, mais ce risque est fortement accru lorsque ces deux facteurs de pollution sont simultanément présents.

Que peut-on faire ?

  • En zone à risque, faites contrôler l'air intérieur pour détecter la présence éventuelle de radon. Vous pouvez introduire une demande de mesure auprès de l'Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN). Et dans certaines provinces de Wallonie, il est possible de demander un appareil de mesure afin de relever la concentration de radon pendant trois mois.
  • Demandez l'avis d'un professionnel en cas de présence excessive de radon.
  • Cessez de fumer à l'intérieur en cas de présence de radon.

Voir aussi