Solidaris estime important de vous rappeler que, même en période de crise, nous ne vous demandons jamais d’information financière par téléphone. Ne communiquez donc jamais votre code bancaire à un tiers.

Centre, Charleroi et Soignies

Choix de région

Vivre sa sexualité

Pas de norme

Il n’y a pas de norme quant à la manière de vivre sa sexualité. Il s’agit d’une alchimie unique qui évolue sans cesse : quelque chose, qui semblait « anormal » il y a 10 ans, peut paraître tout à fait "normal" aujourd’hui et inversement.

Il existe autant de relations qu’il y a de personnes : certaines enchaînent des relations ; d’autres veulent se lier pour la vie. Certaines veulent être toujours ensemble ; d’autres se voient de manière sporadique. Certaines ont une libido forte ; d’autres modérée. Certaines accordent plus d’importance à la tendresse et à la complicité ; d’autres aux rapports physiques. Certaines sont hétérosexuelles ; d’autres homosexuelles ou bisexuelles.

« J’étais veuve avec 3 enfants lorsque j’ai rencontré une femme extraordinaire. J’avais 51 ans. Depuis, nous vivons en couple, et nous sommes heureuses depuis bientôt 12 ans. »

La tolérance implique toutefois que chacun puisse vivre ses choix sans être jugé. Que ce soit en matière d’orientations ou de pratiques sexuelles, rien a priori ne peut être exclu ou obligatoire pour autant que les partenaires l’aient choisi librement. L’important est la satisfaction des deux partenaires dans le respect des limites fixées par chacun.

« Veuf depuis 20 ans, je vis avec ma bonne amie depuis 9 ans. L’important pour nous, c’est l’affection dans les gestes de tous les jours. C’est un bonheur sans nom de me réveiller à ses côtés, de la sentir à côté de moi… »

Quelques pistes pour une sexualité épanouie

Choisissez la santé

Alimentation équilibrée, activité physique modérée quotidienne, sommeil régulier et absence de tabac favorisent la santé, c’est bien connu. Ces comportements sains préviennent nombre de maladies qui, outre leurs conséquences propres, peuvent altérer
aussi la fonction sexuelle.

Dialoguez avec votre partenaire : le pouvoir des mots 

A tout âge, des problèmes sexuels peuvent surgir ponctuellement ou s’installer dans la durée. Ces problèmes peuvent provenir de tensions dans le couple ou, à l’inverse, les révéler. Pour retrouver complicité et goût de l’autre dans une relation plus vivante, sont nécessaires l’envie de résoudre les difficultés et la décision de sortir de l’incommunication.

Dialoguez avec votre partenaire : le pouvoir des mains

La peau est l’organe sensoriel le plus développé. Équipée de millions de récepteurs, c’est la première zone érogène du corps. C’est donc une alliée de premier ordre pour vous guider vers le plaisir sensuel et sexuel. 

Sortez du quotidien

Les plus grands ennemis de l’amour sont probablement la routine et l’habitude. Le quotidien, rythmé par des répétitions, des habitudes, sclérose l’élan amoureux. Où sont passés le plaisir de la découverte, des échanges, des cadeaux-surprise ? Délaissez une vie trop planifiée. Improvisez et créez de la surprise là ou l’autre ne vous attend pas ! 

Pimentez vos ébats

Plus les partenaires prendront soin d’eux en vieillissant, plus le jeu de la séduction sera
vivant. Tant que les deux partenaires en ont envie, ils auront des relations sexuelles même
à un âge très avancé. De plus, les organes sexuels resteront plus longtemps actifs s’ils
sont régulièrement stimulés.

Entretenez la mécanique

Plusieurs techniques existent, que ce soit pour un homme pour une femme.

Pour plus d'informations

Retrouvez tous ces conseils dans notre brochure "Seniors : le sexe c'est bon pour la santé !"