Centre, Charleroi et Soignies

Choix de région

Douleurs et plaies chroniques

​Douleurs chroniques

Pour les patients atteints de :

  • Cancers;
  • Arthrose/arthrite chronique;
  • Douleurs neurogènes ou neuropathiques, d'origine centrale ou périphérique (y compris sclérose en plaque);
  • Douleurs vasculaires périphériques;
  • Douleurs post-chirurgicales (y compris membres fantômes);
  • Fibromyalgie.

Une intervention de 20% du prix des analgésiques à base de paracétamol ou à la base de l'association paracétamol et codéine est prévue (voir la liste des produits et pansements concernés sur le site de l'INAMI) .

Cette intervention est octroyée au patient auquel le médecin-conseil a délivré, à la demande du médecin traitant ou du médecin qui gère le dossier médical global de l'intéressé, une autorisation relative à des douleurs chroniques persistantes.

Bon à savoir : l’antidouleur Paracetamol Mylan – un générique de Dafalgan – est remboursé à partir du 1er avril 2010 pour les patients souffrant de maladies chroniques, les patients souffrant d’arthrose ou d’arthrite chronique, les patients souffrant de douleur neurogène ou neuropathique d’origine centrale ou périphérique (y compris la sclérose en plaques), les patients souffrant de douleur vasculaire périphérique, de douleur postchirurgicale (y compris de douleur fantôme) ou encore de fibromyalgie.

Attention, le remboursement n’est pas immédiat. En effet, il faut que les patients attendent au moins 6 mois pour pouvoir en bénéficier. Les patients atteints d’un cancer depuis 6 mois bénéficient également du remboursement. Pour ces patients, les boîtes de 100x500 mg coûteront désormais 0,77 € (statut OMNIO et bénéficiaire de l’intervention majorée) ou 1,29 € (bénéficiaire ordinaire) au lieu de 7,85 €.

Pour bénéficier de ces tarifs, votre médecin doit au préalable demander l’accord du médecin conseil de votre mutualité. Il suffit ensuite de vous présentez chez votre pharmacien avec votre ordonnance pour du Paracetamol Mylan et l’accord du médecin conseil.

Plaies chroniques

Les personnes souffrant de plaies chroniques bénéficient d'une intervention de l'assurance obligatoire soins de santé. Cette intervention forfaitaire de 22,59 € par mois (au 01/01/2013), payée chaque trimestre par votre mutualité n'est accordée que pour les patients présentant un plaie qui, ayant été traitée classiquement pendant six semaines, est toujours insuffisament cicatrisée.

Quelles plaies ?

  • Ulcère artériel;
  • Ulcère veineux;
  • Ulcère diabétique;
  • Ulcère de pression de stade II, III ou IV;
  • Ulcère neuropathique (chez des patients non-diabétique);
  • Ulcère des vascularites;
  • Hydradénite suppurée;
  • Plaie oncologique;
  • Plaie post-chirurgicale;
  • Plaie par brûlure;
  • Ulcère chronique non repris ci-dessus pour lequel des pansements actifs sont la seule alternative thérapeutique, ce qui doit être confirmé par un médecin spécialiste en dermato-vénéréologie, après un examen diagnostique.

Comment en bénéficier ?

Le médecin traitant doit adresser une notification au médecin-conseil, déclarant que le patient répond bien aux conditions d'intervention. Une intervention supplémentaire de 0,25 € est également prévue par conditionnement de pansements actifs délivré dans ue pharmacie ouverte au public (donc pas à l'hôpital). A noter qu'il existe des infirmiers relais spécifiquement formés pour le soins des plaies : en savoir plus sur le site de l'INAMI.​