Solidaris estime important de vous rappeler que, même en période de crise, nous ne vous demandons jamais d’information financière par téléphone. Ne communiquez donc jamais votre code bancaire à un tiers.

Mons - Wallonie Picarde

Choix de région

Nos projets transfrontaliers

Solidaris, acteur pionnier de la santé transfrontalière
Visant à assurer un accès à des soins de santé pour toutes et pour tous, notre Mutualité Solidaris est engagée en matière de coopération transfrontalière et ce, à deux niveaux… 

… Par des projets concrets, soutenus par les programmes européens "INTERREG" :
1°) Unir nos forces dans le domaine spécifique des maladies rares... « Les maladies rares ne s'arrêtent pas aux frontières ».
“EMRaDi” est l’acronyme d’Euregio Meuse-Rhine Rare Diseases. Le projet EMRaDi​ est une coopération transfrontalière qui s’inscrit dans le cadre du programme INTERREG V-A Euregio Meuse-Rhin.
logo.png
téléchargement.jpg

Ce projet implique des mutualités dont l’Union Nationale des Mutualités Socialistes - Solidaris, des hôpitaux universitaires, des associations de patients et une université dans l’Euregio Meuse-Rhin (EMR).

Le projet EMRaDi est novateur car il est orienté vers le patient et présente une approche intersectorielle. 

Le consortium des partenaires inclut les acteurs majeurs du système de santé qui soutiennent les patients atteints de maladies rares et leurs proches dans leurs trajets quotidiens de patients. 

Afin de parvenir à des améliorations concrètes de la qualité de vie des patients et de leurs proches, le projet EMRaDi s’est adressé à différents groupes cibles :
  • les patients, leurs proches et les associations de patients ;
  • les prestataires de soins (soins primaires, secondaires et tertiaires) ;
  • les mutualités ;
  • les décideurs politiques.
À cet égard, trois objectifs spécifiques nous ont guidés tout au long des actions entreprises :
  1. Augmenter la transparence en matière de besoins et de disponibilité des services dans le domaine des maladies rares dans l’EMR ;
  2. Modéliser les trajets de patients atteints de maladies rares dans l’EMR afin d’élaborer des recommandations axées sur le patient et en synergie avec les mesures nationales et européennes ;
  3. Améliorer le réseau des prestataires de soins, des organismes assureurs et des associations de patients et sensibiliser l’opinion (publique) aux maladies rares.
Cinq modules de travail (ou « Work Packages - WP ») ont été mis en œuvre par les partenaires afin de les atteindre :
  1. WP1 : Évaluation de l’offre et de la demande dans le domaine des maladies rares dans l’EMR ;
  2. WP2 : Analyse de terrain des trajets existants des patients atteints de maladies rares ;
  3. WP3 : Développement de modèles organisationnels pour la gestion des maladies rares dans l’EMR ;
  4. WP4 : Mise en réseau, formation et échange d’expérience entre professionnels de la santé ;
  5. WP5 : Implication des patients et sensibilisation de l’opinion publique.
Pour découvrir les résultats et les recommandations, le rapport final, les fiches et les rapports de chaque module de travail peuvent être consultés en cliquant ici

S’y ajoute l’étude de terrain des trajets existants pour les patients atteints de maladies rares dans l’EMR. Cette étude basée sur les expériences de 104 participants interviewés afin de mieux appréhender le vécu des patients atteints de maladies rares et de leurs proches est à parcourir ici.

En savoir plus…

Personne de contact - Joyce LORIDAN - 0032/477.98.26.00.
 
2°) Apporter aux patients, dès leur retour à domicile, une réponse coordonnée à leurs besoins en termes de soins et de services de santé... 
C'est le sens du projet COSERDO (Coordination transfrontalière des SERvices à DOmicile), soutenu par INTERREG France-Wallonie-Vlaanderen.​
téléchargement.png

Le projet a été développé à l’initiative de la Mutualité Générale de l’Education Nationale (France), de la Centrale de Services à Domicile de la Province de Namur, de l’Union Nationale des Mutualités Socialistes - Solidaris et de la Mutualité Solidaris de la Province de Namur (Belgique). 
Ces quatre acteurs dans le domaine de la santé ont décidé de s’associer pour développer une plate-forme commune de coordination des soins et des services à domicile pour les territoires du Nord du département des Ardennes et du Sud de la Province de Namur.

Avec le patient au cœur du dispositif, la "Coordination" a facilité la communication entre tous les intervenants : identification des besoins du patient et établissement d’un plan d’aides et de soins en accord avec celui-ci, organisation de réunions de coordination pluridisciplinaires, rencontres avec les prestataires, établissement de conventions de collaboration, relais des informations aux prestataires et aux bénéficiaires,…

La réalisation du projet a été articulée autour de 3 axes :
  1. L’amélioration de la sortie d’hôpital ;
  2. La coordination de la prise en charge à domicile ;
  3. La mobilité des prestataires.
Notre projet est innovant dans le cadre de la collaboration transfrontalière et peut être dupliqué dans d'autres régions.

Il nous interpelle également sur le fait qu'il ne faut pas réinventer les dispositifs et que nous devons apprendre à nous inspirer des bonnes pratiques au-delà des frontières.

C'est, définitivement, une des dimensions de l'Europe sociale à consolider.

En savoir plus…

Personne de contact - Laurence SOUSSIGNE - 0032/478.63.96.10.
3°) Gérer et diffuser des données transfrontalières.
GeDiDoT est un projet franco-belge financé par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER - INTERREG V).
logoprojets_gedidot_-_bevegg_1.png

Il poursuit deux objectifs principaux :
  1. Mettre à disposition, de manière pérenne, des données sociales et de santé couvrant la zone transfrontalière France - Wallonie pour les professionnels de santé, les autorités et les décideurs ;
  2. À travers les données de santé, sensibiliser les autorités et associations locales à leur rôle en matière de santé et les guider dans leurs choix et engagements dans ce domaine.

En savoir plus…

Personne de contact - Laurence SOUSSIGNE - 0032/478.63.96.10.

… Par une mobilisation dans le cadre du Benelux et, plus précisément, des travaux « Patients sans frontières : Flux de patients transfrontaliers dans le Benelux » :
Participer aux sessions de l’Assemblée interparlementaire Benelux (en abrégé « Parlement Benelux ») et suivre, activement, toutes les avancées.
 En savoir plus...


​​​​​​​​

Voir aussi