Mons - Wallonie Picarde

Choix de région

​Donnez de votre temps et devenez volontaire

Vous avez du temps et l’envie d’en consacrer à d’autres? C’est peut-être le moment de rejoindre le Réseau Volontaires mis en place par Solidaris.



Depuis août dernier, la mutualité Solidaris a mis en place un réseau de volontaires appelé Réseau Volontaires. «La Mutualité Solidaris avait constaté que de plus en plus de personnes revenaient vers elle en lui expliquant qu’elles avaient du temps et qu’elles souhaitaient le consacrer à des actions utiles et solidaires», expliquent Véronique Fagan et Silvana Zilli, coordinatrices du Réseau Volontaires.

«Solidaris a donc décidé de regrouper ces demandes et envies des personnes qui ont du temps. Elle a choisi d’y répondre en mettant des moyens matériels, des locaux à disposition et en accompagnant et soutenant les projets des volontaires. Nous nous sommes rendu compte de deux dynamiques existantes. La première, c’est que des volontaires rencontrés lors des permanences ont identifié, chez eux ou autour d’eux, le besoin d’un service ou l’envie d’une proposition de loisirs actifs. La seconde, ce sont des personnes qui se sont présentées directement en tant que volontaire pour mener cette activité pour peu que nous les accompagnions dans tout ce qui concerne la logistique et le pratico-pratique. Il y a également ceux qui nous ont exprimé leur désir de participer en tant que public à une activité. Et, au fil de la rencontre, ils ont pris conscience qu’ils avaient toutes les capacités requises pour mener l’activité qu’ils souhaitaient et la proposer à un plus large public, toujours en étant accompagnés par le Réseau Volontaires», ajoutent-elles.

Journées «bien-être»

Le réseau s’adresse donc à toute personne adulte qui a du temps, des idées et qui souhaite s’investir. Quel genre d’activités y pratique-t-on? Les propositions d’activités viennent des volontaires eux-mêmes.

«Nous avions été contactées, par des personnes qui souhaitaient mettre à disposition leurs compétences en coiffure, massages, esthétique et ateliers bien-être. Nous avons fait en sorte qu’elles se rencontrent, échangent sur leurs motivations et qu’au final, elles se regroupent pour mettre en place, ensemble, dans nos locaux, des journées «bien-être» à destination d’un public qui d’habitude ne s’octroie pas ce genre de moments. Soit par difficulté financière, soit parce que leur «culture» familiale et sociale ne les a pas habituées à prendre un temps de soin et d’attention envers elles-mêmes. En tout cas, ces volontaires qui venaient avec leur idée, leur projet et leurs compétences se retrouvaient autour d’une même motivation: mettre une activité en place qui soit utile à d’autres personnes», poursuivent les coordinatrices.

Une autre façon d’être ensemble

Parmi les activités proposées aujourd’hui par le Réseau, il y a, par exemple, chaque mois une balade Santé de 5 kilomètres. «En dehors de l’objectif santé de ces marches douces, ce qui est très vite apparu, c’est que, ce qui rassemble toutes ces personnes, c’est surtout la relation humaine, le lien entre les personnes. Ces balades sont vite devenues le plaisir de se retrouver tous les mois et de rencontrer de nouvelles personnes», note Silvana Zilli.

«Notre rôle à ma collègue et à moi est avant tout de permettre la rencontre des motivations, des énergies, des envies pour, dans la foulée, rassembler le tout et aboutir à une action, une activité qui parle d’une autre «façon» d’être ensemble, de vivre ensemble. Les valeurs de solidarité, de mixité des publics, de centrage sur l’humain, nous n’avons eu qu’à les repérer chez les volontaires eux-mêmes. Elles étaient là, il suffisait de les verbaliser.»

Laurence BRIQUET - SudPresse - 05/01/2018 

Plus de 350 participants aux activités

Pour l’heure, le Réseau Volontaire collabore avec une quinzaine de volontaires qui portent les différentes activités. «Pour ce qui est du public participant aux activités, nous en sommes à plus de 350 participants différents, en partie grâce à des activités qui existaient déjà mais étaient portées par des volontaires isolés», ajoutent les coordinatrices du Réseau Volontaires. 

A partir du mois de janvier prochain, le Réseau Volontaires aura ses propres locaux. Des locaux modulables et polyvalents, se transformant en fonction de l’atelier mené et du public participant.

«Nous sommes convaincus que partir des besoins, envies ou manques des personnes est la manière la plus efficace de faire exister concrètement ce Réseau Volontaires. Plus globalement, nous voulons valoriser les personnes dans leurs ressources, leurs compétences et force est de constater qu’elles sont diverses et variées. Nous voulons aussi répondre à des manques et des besoins que nous constatons autour de nous, quotidiennement ou que les personnes expriment tout simplement. Cela n’aura échappé à aucun d’entre nous: dans notre société, les citoyens se regroupent de plus en plus autour d’actions solidaires. Le Réseau Volontaires est une des formes visibles de cette dynamique», concluent les coordinatrices.

Nouveaux défis

Nouvelle année, nouveaux défis et pourquoi pas s’investir? Si vous avez du temps et l’envie de vous investir, vous pouvez rejoindre le Réseau qui cherche notamment à développer, en 2019, des ateliers «à faire soi-même», donner une deuxième vie aux objets en les «customisant», des permanences «écrivains publics», diverses activités et sorties «toutes générations»… Il envisage également des partenariats Cafés Alzheimer, Repair Café…

Plus d’infos: e-mail: volontaires.liege@solidaris.be et site web: www.solidaris-liege.be/volontaires. Tél.: 04/341 62 88

À partir du 29 janvier, permanences les mardis de 10h à 12h et les jeudis de 14h à 17h. Où? 3, avenue Maurice Destenay à 4000 Liège.