Mons - Wallonie Picarde

Choix de région

​Et si on inscrivait la Sécurité sociale au Patrimoine mondial de l’UNESCO ?

Pour Solidaris, il n’est pas concevable de vivre dans un monde sans Sécu. Un monde dans lequel l’économie fait loi sans contre-pouvoir… Un monde dans lequel les petits perdent toujours contre les grands… Quel que soit l’âge, le sexe, les choix personnels et professionnels, proche de la pension ou sur le point d’entrer dans la vie active, TOUT LE MONDE est forcément touché par la Sécu car elle fait partie du quotidien de tous les Belges ! C’est pourquoi, au même titre que les coopératives en Allemagne, nous voudrions faire reconnaître la Sécurité sociale belge au Patrimoine mondiale de l’UNESCO.

C’est un fait, la Sécurité sociale est aujourd'hui devenue une pièce fondamentale de l'échiquier politique. Pour Solidaris, c'est justement la mainmise d'une politique libérale qui aujourd'hui la prive de son identité et de sa vocation première : être au service de tous.
À l’heure actuelle, la Sécurité sociale est donc menacée – menacée par certains dirigeants qui voudraient substituer ce modèle basé sur la solidarité au profit d’assurances privées (dans les soins de santé, dans les pensions…). Elle est aussi remise en question par une société de plus en plus digitale, synonyme d’autres organisations du travail et de nouvelles formes de précarisation. Nous ouvrons donc le débat car pour nous la Sécurité sociale participe pleinement à la cohésion sociale et au vivre ensemble.
C’est la raison pour laquelle, avec d’autres partenaires dont la FGTB et Santhéa, nous projetons de faire inscrire le modèle de Sécurité sociale au patrimoine immatériel de l’UNESCO. La première étape pour obtenir cette reconnaissance est de sensibiliser le citoyen aux bienfaits de notre Sécurité sociale et de démontrer un soutien et un attachement populaire autour du modèle que nous voulons défendre. C’est pourquoi nous avons lancé une pétition sur la plateforme prenonssoindenous.be, pour permettre à tous de s’engager dans ce projet et d’apporter un véritable soutien populaire à cette démarche.
Mais au fond, pourquoi une pétition ?
C’est la première étape d’un long processus. Nous souhaitions d’abord prouver qu’il est légitime de voir représenter la Sécurité sociale au patrimoine de l'UNESCO.
D’une certaine façon, elle existe depuis toujours puisqu'elle est l'aboutissement du principe même de solidarité. Celui-ci s'est retrouvé institutionnalisé, pour que ses valeurs et son mode de fonctionnement rayonnent le plus possible. Sa création est l’aboutissement d’un large consensus populaire (à défaut d’être politique). Il est parfois bon de le rappeler.
L'idéal social de la Sécu, qui témoigne d'un nombre certain de luttes, et qui promeut un large système de partage et de redistribution dans un monde à l'approche matérialiste dominante mérite tout donc d'être salué, reconnu et valorisé.
Ce que l'on souhaite voir reconnu, c'est la philosophie que la Sécu transmet, l'idéal qu'elle tente de construire et les accomplissements qu'elle a d’ores et déjà permis (réduction de la pauvreté, amélioration de la qualité de vie, accès au soin de santé…).
Inscrire la Sécu à l’UNESCO : un pari fou ?
À travers cette pétition, nous souhaitons sensibiliser le public le plus large possible en lui permettant de mieux appréhender le système de la Sécu : son fonctionnement, ses avantages et l'idéologie solidaire qu'il véhicule.
Nous souhaitons également et avant tout, lui offrir de véritables perspectives d’avenir. Parce que la Sécurité sociale peut et doit évoluer avec nous, pour poursuivre son entreprise de cohésion, d’égalité et de partage, sur des fronts encore inexplorés de la solidarité. C'est un modèle de pensée communautaire, basé sur le partage et la redistribution, qui existe tant bien que mal dans un monde qui a pour locomotive des forces inverses (l'appât du gain, la marchandisation, la valorisation de la réussite individuelle…).
Vivre dans un monde sans Sécurité sociale, n’est-ce pas cela qui serait fou ? 
Pour Jean-Pascal Labille, secrétaire général de Solidaris, la sécurité sociale c’est le patrimoine de ceux qui n’en ont pas.
Toutes les informations se trouvent sur notre site internet : www.prenonssoindenous.be
 
POUR PLUS D’INFORMATIONS:
Bruno Deblander - Directeur communication Solidaris, bruno.deblander@solidaris.be - 0475 80 21 28
Simon Vandamme - Attaché de presse Solidaris, simon.vandamme@solidaris.be - 0479 66 03 23