Mons - Wallonie Picarde

Choix de région

Ostéoporose et ménopause

​Les changements hormonaux de la ménopause sont un facteur de risque supplémentaire favorisant une ostéoporose.

Au cours de la vie, la santé de l'os connait différentes phases que l'on peut résumer comme suit.

  • Jusqu'à l'âge de 25-30 ans, la formation de l'os est plus grande que sa destruction, si bien que le capital osseux atteint son maximum à cet âge.
  • Après 30 ans, les phases de formation et de destruction connaissent un certain équilibre et se compensent mutuellement. Puis, petit à petit, la phase de destruction prend le dessus en générant des pertes de masse osseuse.
  • A l'âge de la ménopause, pour les femmes, cette perte s'accentue davantage du fait de la diminution des oestrogènes. A ce stade, la formation osseuse ne peut plus compenser la perte et le capital osseux s'érode accentuant le risque de fracture. C'est à partir de ce moment, qu'on parle d'ostéoporose. 


Mais si les femmes sont en majorité plus touchées que les hommes, ils n'y échappent  pas non plus puisque l'on recense en Belgique près de 3% d'hommes souffrant de la maladie.

Or, quand on sait que l'ostéoporose prédispose aux fractures et aux complications (hospitalisations, perte d'autonomie, diminution de la qualité de vie, décès prématuré, etc.), il y a tout lieu de tout mettre en œuvre pour s'en protéger.