Solidaris estime important de vous rappeler que, même en période de crise, nous ne vous demandons jamais d’information financière par téléphone. Ne communiquez donc jamais votre code bancaire à un tiers.

Mons - Wallonie Picarde

Choix de région

Demande d'indemnités à l'ONEM

​Pour bénéficier de l'allocation dans le cadre d'une interruption de carrière pour assistance médicale, le travailleur doit introduire une demande d'indemnité auprès de l'Office national de l'emploi (ONEM).

ONEM
L'allocation d'interruption doit être demandée au moyen du formulaire C61FS (secteur privé, public ou enseignement) ou le formulaire C61 EP-FS (entreprise publique autonome : la SNCB, Belgacom, la Poste, Belgocontrol, the Brussels Airport Company (ex-BIAC)).

Le travailleur complète la partie I, le médecin traitant la partie qui lui est réservée et l'employeur la partie II.

Ce formulaire, complété, doit être envoyé par pli recommandé à la Poste, au service interruption de carrière du bureau de l'Onem de votre domicile. Ce formulaire doit parvenir au bureau du chômage précité au plus tard 2 mois après la date de début de l'interruption.

L'ONEM accepte également les envois par courrier ordinaire mais en cas de litige, c'est au travailleur qu'incombe la charge de la preuve d'introduction de la demande.

Les coordonnées des différents bureaux sont disponibles sur le site de l'ONEM.

Le directeur de l'ONEM envoie au demandeur de l'allocation un formulaire C62 qui soit précise que la demande d'allocations est acceptée ou au contraire refusée.

En cas de prolongation à 24 ou 48 mois, le travailleur doit joindre à sa demande une attestation délivrée par l'administration communale qui précise qu'au moment de sa demande, le travailleur habite exclusivement et effectivement avec un ou plusieurs enfants à charge.

Avant d'introduire une demande d'allocation à l'ONEM, le travailleur doit introduire une demande auprès de son employeur.  N'hésitez pas à consulter les montants de l'allocation.Pour plus d'informations à ce sujet, n'hésitez pas à consulter le centre de service social de votre mutualité.  

Voir aussi