Solidaris estime important de vous rappeler que, même en période de crise, nous ne vous demandons jamais d’information financière par téléphone. Ne communiquez donc jamais votre code bancaire à un tiers.

Mons - Wallonie Picarde

Choix de région

Maladie grave et famille proche



​L'interruption de carrière pour assistance médicale vous permet de suspendre vos prestations de travail pour être présent auprès d'un proche gravement malade. Il s'agit d'une personne qui habite avec vous qu'il y ait un lien de famille ou non.

La maladie grave est la maladie ou intervention médicale jugée comme telle par le médecin traitant et pour laquelle le médecin est d'avis que toute forme d'assistance sociale, familiale ou morale est nécessaire pour la convalescence.

Vous pouvez également être disponible pour un membre de votre famille parent ou allié  jusqu'au 2e degré. On parle d'alliance vis-à-vis de sa belle-famille lorsqu'il y a mariage. 
 
Les personnes parentes jusqu'au 2e degré sont:

vos enfants, 
vos petits-enfants, 
vos parents, 
vos grands-parents, 
vos frères ou sœurs.

Les personnes alliées jusqu'au 2e degré sont:

vos beaux-enfants (les enfants de votre conjoint(e) issus d'un précédent mariage),
vos beaux-petits-enfants (les petits enfants de votre conjoint(e) issu d'un précédent mariage),
vos beaux-parents,
vos beaux-grands-parents, 
vos beaux-frères ou belles-sœurs.

Cette interruption vous permet d'être présent auprès de personnes qui n'habitent pas ou plus avec vous.

Tous les travailleurs n'ont pas droit automatiquement à cette interruption, cela dépend du secteur d'activité. Pour en savoir plus, lisez "Travailleur visé".

  
Pour un enfant hospitalisé
Depuis le 1.11.2012, pour un enfant mineur hospitalisé, il est possible de prendre une interruption d'une semaine, prolongeable d'une semaine pendant ou immédiatement après l'hospitalisation.

La possibilité d’obtenir ce congé est ouverte :
- au travailleur qui est parent au 1er degré de l’enfant gravement malade et qui cohabite avec lui ;
- au travailleur qui cohabite avec l’enfant gravement malade et est chargé de son éducation quotidienne.

Lorsque les deux catégories de travailleurs précitées ne peuvent faire usage du congé pour l’assistance médicale à un enfant mineur hospitalisé, cette possibilité est étendue :
- au travailleur qui est parent au 1er degré de l’enfant gravement malade et qui ne cohabite pas avec lui ;
- OU lorsque ce dernier se trouve dans l’impossibilité de prendre ce congé, à tout membre de la famille de l’enfant jusqu’au deuxième degré.

Pour plus d'informations à ce sujet, n'hésitez pas à consulter le centre de service social de votre mutualité. 

Voir aussi