Attention ! Ce site n’est plus mis à jour. Pour les informations actualisées concernant la Mutualité Socialiste du Luxembourg, consultez le site www.mslux.be

Province de Luxembourg

Choix de région

Supplément aux allocations familiales

Si votre enfant est atteint d'un handicap physique ou mental, il peut obtenir un supplément aux d'allocations familiales.

Ce supplément vient compléter les allocations familiales ordinaires, afin de pallier aux dépenses complémentaires liées aux soins dont votre enfant a besoin.  

Qui peut bénéficier de ce supplément et comment faire la demande ?

Si vous pensez pouvoir bénéficier d’un supplément pour votre enfant atteint d’une affection, contactez votre caisse d’allocations familiales, qui introduira une demande auprès du Service public fédéral de la Sécurité sociale. Le SPF Sécurité sociale vous enverra ensuite la marche à suivre et les documents à compléter. 

Une fois que le Service public fédéral de la Sécurité sociale s’est prononcé sur la gravité de l’affection ou du handicap de votre enfant, un supplément peut être accordé sans condition jusqu’à l’âge de 18 ans. Le montant mensuel varie en fonction de la gravité du handicap et va de 87,41 € à 582,72€.

Entre 18 et 21 ans, l’octroi de ce supplément est soumis à condition. Selon que votre enfant est né avant ou après le 1er janvier 2001, les règles diffèrent, surtout lorsque votre enfant travaille ou perçoit une allocation sociale par exemple.  

Dès l’âge de 21 ans, le supplément ne pourra plus être accordé. Toutefois votre enfant peut bénéficier des allocations familiales ordinaires jusqu’à l’âge de 25 ans s’il poursuit ses études, s’il est sous contrat de formation ou en alternance ou s’il s’inscrit comme demandeur d’emploi.

A partir de 21 ans, l'enfant handicapé peut demander les "allocations aux personnes handicapées". 

Vous souhaitez en savoir plus ? Le site de Parentia est là pour vous : le consulter, c’est l’adopter ! Parentia veille au paiement ponctuel de vos allocations familiales et de vos suppléments, et vous guide dans les démarches administratives afin que votre enfant ne manque de rien.


Pour plus d'informations, n'hésitez pas à contacter :
- le centre de service social de votre mutualité,
- l'association socialiste de la personne handicapée (ASPH).
 Pour en savoir plus :
​​

    Voir aussi