Province de Luxembourg

Choix de région

Le mammotest gratuit

​Entre 50 et 69 ans, toutes les femmes peuvent bénéficier d'un mammotest gratuit tous les 2 ans. Cet examen de dépistage du cancer du sein est conseillé à toutes les femmes de la tranche d'âge concernée.

Pourquoi un dépistage ?

On peut estimer qu'une femme sur 11 sera atteinte d'un cancer du sein au cours de sa vie. Trois-quarts des nouveaux cas apparaissent après 50 ans.

Le dépistage permet de détecter des cancers débutants, dont le traitement est moins lourd et le pronostic meilleur. La mammographie (appelée mammotest dans le cadre de la campagne) est un moyen fiable pour évaluer la santé des seins. Cet examen systématique et régulier (tous les deux ans) devrait permettre de réduire considérablement la mortalité liée au cancer du sein. La détection de la maladie à un stade précoce donne, en effet, de meilleures chances de guérison. Solidaris-Mutualité Socialiste encourage fortement toutes ses assurées à profiter de ce mammotest gratuit.
 
Que faire pour bénéficier du mammotest gratuit ?

Si vous êtes dans la tranche d'âge concernée par la campagne de mammotest gratuit, vous pouvez demander une prescription à votre médecin généraliste ou votre gynécologue. Attention ! Le mot "mammotest" (et non mammographie) devra impérativement se trouver sur la prescription. Si ce n'était pas le cas, vous seriez obligée de payer l'examen médical.

Plus simplement, vous pouvez également attendre l'invitation qui vous sera envoyée par courrier. Cette lettre vous parviendra tous les deux ans, aux environs de votre date d'anniversaire.
Si vous n'y donnez pas suite dans les 6 mois, une lettre de rappel vous sera adressée. Cet examen, fortement conseillé, reste évidemment facultatif. Si vous ne réagissez toujours pas au second courrier, vous serez contactée deux ans plus tard, à la date de votre anniversaire.

Où aller faire le mammotest ?

Le courrier est accompagné d'une liste des unités de mammographie reconnues dans le cadre de cette campagne. Vous pouvez également la trouver sur le site www.lemammotest.be  ou en téléphonant au Centre de référence pour le dépistage des cancers au 010/23.82.71.

Lorsque vous prenez rendez-vous dans l'unité de mammographie reconnue, précisez qu'il s'agit d'un mammotest. Certaines unités lui réservent des plages horaires spécifiques. Attention, seul le mammotest est gratuit.

Comment vous préparer ?

Prendre rendez-vous
Prenez rendez-vous pour le mammotest avec le centre reconnu de votre choix. Précisez bien qu'il s'agit d'un mammotest. En effet, certains centres de radiologie réservent des plages horaires précises à cet examen.

Le jour de l'examen médical
Munissez-vous de la lettre d'invitation et de votre carte d'identité. Pensez à noter les coordonnées du médecin auquel vous souhaitez que les résultats soient envoyés. Si vous avez déjà effectué une ou des mammographies, prenez vos anciens clichés avec vous.

Quand connaîtrez-vous les résultats ?
Les résultats seront communiqués au médecin de votre choix trois semaines après votre visite au centre de radiologie. C'est donc avec lui que vous en parlerez. Mais attention, c'est à vous de prendre le rendez-vous !

Comment se passe un mammotest ?

Le mammotest est une radiographie des seins. L'examen dure environ dix minutes. Les seins sont comprimés sur l'appareil de radiographie. Cette compression peut paraître désagréable pour certaines, mais n'est pas douloureuse. L'examen réalisé, les résultats seront envoyés à votre médecin dans les deux semaines qui suivent l'examen.
 
Dans 90 à 95% des cas, l'examen est normal. Dans 5 à 10% des cas, le mammotest montre une image qui nécessite des examens complémentaires. Ces examens seront prescrits par votre médecin (par exemple une échographie, une biopsie). Neuf fois sur dix, les examens complémentaires sont rassurants. Néanmoins, il peut s'agir d'une lésion cancéreuse le plus souvent débutante. Un traitement doit alors être entrepris sans tarder. Plus le cancer est découvert tôt, meilleures sont les chances de guérison.

Mammotest : des astuces pour l'examen 
 
Si vos seins ont tendance à être sensibles, évitez la consommation de café, thé, chocolat ou autres boissons excitantes durant les deux semaines précédant l'examen.
Comme il s'agit d'être poitrine nue, évitez les robes et optez plutôt pour une tenue deux pièces.
Le jour de l'examen, ne mettez pas de déodorant, de poudre, de crème ou du parfum sur vos seins et sous les bras. Ils peuvent altérer la qualité des clichés.
Sachez que les bijoux (collier, chaîne, boucles d'oreilles) ne sont pas tolérés pendant la prise des radiographies.
Si la perspective de cet examen vous effraye, pourquoi ne pas vous faire accompagner ?
N'hésitez pas à parler de vos préoccupations ni à poser des questions durant l'examen.
 
Questions / Réponses

Mammographie, mammotest, échographie, je n'y comprends rien… Que faire ?
Le mammotest est l'examen de dépistage du cancer du sein qui s'adresse à toutes les femmes n'ayant pas de problèmes au sein ou pas de risque élevé de cancer du sein. La mammographie et l'échographie sont des examens diagnostiques, c'est-à-dire qu'ils conviennent quand il y a un problème ou une image anormale lors du mammotest.

Cet examen n'est pas agréable. Je l'ai fait une fois et cela m'a fait mal.
Lors de l'examen, les seins sont comprimés sur l'appareil de radiographie. Cette compression est désagréable mais rarement douloureuse. Cela dépend d'une femme à l'autre et d'une période à l'autre. Mieux vaut faire l'examen en fin de cycle pour les femmes qui sont encore réglées (les seins sont moins tendus). N'hésitez pas à demander à la personne qui réalise l'examen, de le faire le plus délicatement possible.

La limite d'âge (entre 50 et 69 ans) n'a pas de sens. Il y a des cancers plus tôt et plus tard.
En effet, certains cancers apparaissent avant ou après ces âges. Cependant, la grande majorité des cancers - les trois-quarts -  apparaissent après 50 ans. Le choix de mettre une limite d'âge est basé sur des études internationales évaluant le bénéfice d'un dépistage systématique en fonction de l'âge. Ce bénéfice n'est pas confirmé avant 50 ans ni après 69 ans. Ces critères pourraient toutefois évoluer en fonction de nouvelles données médicales.

Il faut également rappeler que les femmes constatant une anomalie à un sein doivent rapidement consulter leur médecin pour faire éventuellement des examens adaptés et ce, quel que soit leur âge. Il ne s'agit plus alors d'un dépistage mais d'une démarche diagnostique.

Certaines femmes présentent également un risque plus important de développer un cancer du sein. Ces personnes doivent alors bénéficier d'un suivi spécifique après discussion avec leur médecin. C'est là toute la différence entre un dépistage qui s'adresse à toutes les femmes et une démarche particulière, en cas de problème ou de risque plus élevé que la moyenne.​

Voir aussi