Solidaris adapte ses services dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Nos agences sont fermées jusqu’au 5 avril inclus. Nous demeurons accessibles via le téléphone, le mail, l’application mobile et le guichet e-mut. Les certificats d’incapacité de travail peuvent nous être envoyés par email. Les soins à domicile auprès de nos bénéficiaires restent garantis. Les consultations des médecins-conseil et des centres de planning sont annulées. Plus d’information ci-dessous.

Province de Namur

Choix de région

Maladies respiratoires en hausse : à qui la faute ?

La pollution est un des facteurs qui expliquent l'augmentation des maladies respiratoires. Les gaz d'échappement automobile et le tabac, mais aussi des polluants intérieurs (colles, vernis, encres, cosmétiques, produits ménagers), des moisissures, des acariens (contenus dans la poussière) et la présence d'animaux domestiques dans les foyers.

Le tabac passif est souvent évoqué dans le développement des otites, des bronchiolites et de certaines formes d'asthme chez les enfants. Voilà pourquoi il est préférable de ne pas fumer à l'intérieur des maisons en présence de bébés ou d'enfants.

La rhinite allergique (souvent appelée rhume des foins) est essentiellement due à la présence saisonnière de pollens (du printemps à l'automne). Elle n'apparaît généralement pas avant l'âge de 3 ou 4 ans chez l'enfant et elle ne s'exprime réellement qu'entre 6 et 12 ans. La plupart du temps c'est un épisode qui revient chaque année à la même saison (au printemps ou en automne) et l'on n'observe de rhinite chronique que chez l'adulte ou l'adolescent.

Voir aussi