Parce que votre santé et celle de nos collaborateurs est notre priorité, nos agences ne sont désormais accessibles que sur rendez-vous. Si vous souhaitez rencontrer un conseiller, utilisez le formulaire « Demander un rendez-vous » disponible ici. Veuillez également noter que notre contact center est actuellement saturé d’appels. Par conséquent, le temps d’attente peut être plus long qu’habituellement. Merci pour votre compréhension.

Brabant Wallon

Choix de région

Allocations de remplacement de revenus et allocation d'intégration

​Une personne handicapée peut être amenée à consentir beaucoup d'argent pour faire face aux épenses liées à son handicap.

Dans le même temps, les capacités à travailler ou l'autonomie peuvent être fortement réduites par le handicap.   
 
Allocation de remplacement de revenus (ARR)

L'ARR est accordée à la personne de moins de 65 ans dont l'état physique ou psychique a réduit sa capacité de gain à 1/3 ou moins de ce qu'une personne valide pourrait gagner sur le marché général de l'emploi.

Cette allocation est donc réservée aux personnes atteintes d'une incapacité de travail égale ou supérieure à 66 %.

Il est important de souligner que les critères d'évaluation des 66% au niveau de l'assurance maladie-invalidité (mutualité) et au niveau des allocations aux personnes handicapées (SPF Sécurité sociale) ne sont pas identiques.  Une personne pourrait donc être reconnue à 66 % pour l'un et pas pour l'autre. 

Allocation d'intégration (AI)

L'AI est accordée à la personne de moins de 65 ans dont le manque d'autonomie ou l'autonomie réduite est établi en raison du handicap.  L'allocation est octroyée pour l'aider à faire face aux frais supplémentaires liés à son intégration dans la vie sociale.

L'ARR et l'AI sont cumulables et évaluées différemment.
Il est possible qu'une personne bénéficie d'une AI pour faire face à ses problèmes d'autonomie mais pas d'une ARR car ses possibilités d'acquérir un revenu sont peu atteintes. 
 
Les personnes handicapées à partir de 65 ans peuvent demander une allocation d'aide aux personnes âgées.
 

Pour plus d'informations, nous vous invitons à contacter :
- le centre de service social de votre mutualité,
- l'association socialiste de la personne handicapée (ASPH).
  Pour en savoir plus :

    Voir aussi